Qu’importe le millésime… pourvu qu’on ait l’ivresse !!!


Grâce à son étonnant buteur Bakaye Traoré, l’ASNL poursuit son incroyable série. Quel bonheur ! Il fallait voir l’état d’ivresse, Rousselot et Fernandez compris, à la sortie pour en prendre la mesure. Jacques Rousselot se payait même une petite chansonnette …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s