C’est grave, docteur?


Ce week-end l’Asnl a pris un sacré coup sur la tête, battue 4-0 en moins de vingt minutes par des verts très inspirés. Les Lorrains semblent incapables d’élever leur niveau de jeu et Jean Fernandez peine à trouver le remède miracle. Espérons surtout que le mal ne soit pas déjà trop profond. Car pour les maux de tête, le club a tout ce qu’il faut comme soigneurs, mais quand c’est plutôt « dans » la tête que le mal ronge… ne faudrait-il pas un autre spécialiste ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s