L’antre d’eux II


Ce déplacement au Stade Saint-Symphorien avait tout du traquenard ! Seule contre tous, la valeureuse équipe de l’ASNL s’est rendue dans l’antre d’eux avec la volonté de faire oublier l’humiliation subie lors de son dernier voyage en terre mosellane. Ce qui n’était pas chose aisée au vu des dernières prestations des deux équipes. Les deux clubs étaient certes invaincus, mais les messins avec leurs cinq victoires, un seul nul et une place de leader, avaient l’avantage du moral face à des nancéiens dans le doute après leur désillusion à domicile face à Niort. Les rouges sont blancs n’ont pas gagné, c’est vrai ! Mais avoir maîtrisé de la tête et les épaules ces messins chez eux est déjà une petite victoire et un bel espoir pour la suite. D’autant qu’ils peuvent avoir des regrets de ne pas pu (su) faire mieux par manque de réussite (ou de chance)… Quand aux mosellans, ils réclament encore ce penalty, par mauvaise fois ou par habitude, qui aurait pu une fois encore les aider à l’emporter…

maîtrise

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s