Et au milieu court une civière 



S’il y avait un secteur de jeu où l’équipe de Nancy n’avait aucun problème jusqu’alors, c’était bien au milieu ! Hyper efficace et très talentueuse la paire Guidileye / Aït Bennasser, associée le plus souvent à Benoît Pedretti, faisait des merveilles, à tel point que leur titularisation était quasi systématique. 
C’est pourquoi lorsque le club de Nice s’est lancé sur la piste du jeune Rémi Walter, ni personne ni l’intéressé n’a vu d’un mauvais œil cette transaction. Il y avait là un moyen de gagner financièrement sans trop s’affaiblir sportivement, le jeune international espoir n’étant que très peu utilisé cette saison, juste en dépannage. Oui, mais voilà, lors de ce week-end noir, le sort s’est abattu sournoisement sur le milieu de l’équipe de Nancy. À peine la vente  était elle conclue que, tour à tour, Aït Bennasser et Guidileye se blessaient. Et voilà en une journée, le point fort de l’équipe l’équipe de Nancy devenu son maillon faible ! Si le joueur originaire de Toul devrait rapidement revenir dans l’équipe, son compère, malheureusement plus durement touché, pourrait ne pas réapparaître sur la feuille de match avant plusieurs semaines. Par solidarité envers ce milieu durement atteint, beaucoup, spontanément, se sont fait connaître… Toujours prêts à rendre service !

Je suis milieu

Publicités

Une réflexion sur “Et au milieu court une civière 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s