Et au milieu court une civière 



S’il y avait un secteur de jeu où l’équipe de Nancy n’avait aucun problème jusqu’alors, c’était bien au milieu ! Hyper efficace et très talentueuse la paire Guidileye / Aït Bennasser, associée le plus souvent à Benoît Pedretti, faisait des merveilles, à tel point que leur titularisation était quasi systématique. 
C’est pourquoi lorsque le club de Nice s’est lancé sur la piste du jeune Rémi Walter, ni personne ni l’intéressé n’a vu d’un mauvais œil cette transaction. Il y avait là un moyen de gagner financièrement sans trop s’affaiblir sportivement, le jeune international espoir n’étant que très peu utilisé cette saison, juste en dépannage. Oui, mais voilà, lors de ce week-end noir, le sort s’est abattu sournoisement sur le milieu de l’équipe de Nancy. À peine la vente  était elle conclue que, tour à tour, Aït Bennasser et Guidileye se blessaient. Et voilà en une journée, le point fort de l’équipe l’équipe de Nancy devenu son maillon faible ! Si le joueur originaire de Toul devrait rapidement revenir dans l’équipe, son compère, malheureusement plus durement touché, pourrait ne pas réapparaître sur la feuille de match avant plusieurs semaines. Par solidarité envers ce milieu durement atteint, beaucoup, spontanément, se sont fait connaître… Toujours prêts à rendre service !

Je suis milieu

Les Chardons d’or 2015


Plus prestigieux qu’un César ou qu’une Victoire de la musique, les Chardons d’or récompensent les joueurs de l’ASNL dans diverses catégories plus ou moins convoitées. Durant cette trêve hivernale, asnl.net dévoilera l’identité des dix lauréats.

Les joueurs commentent certains votes
« douteux » et d’autres « Légitimes » selon eux

À voir ====> ICI


(en fin de vidéo….)

couv chardon d'or ok

 

—— • —— 

 

Le chardon d’or du “+ beau gosse”

Certainement le trophée le plus convoité et également le plus disputé. À tel point que certains sont allés jusqu’à voter pour eux-mêmes ! Karim Coulibaly se détache finalement avec une très courte avance. « Ça me fait plaisir, mais ce n’est pas une surprise, réagit-il un brin blasé. Les supportrices seront forcément d’accord avec mes coéquipiers. »

Le + beau gosse

 

Le sondage DES JOUEURS
Coulibaly : 5
Busin : 4
Robic : 3
Cétout : 2
Puyo : 2
Lenglet : 1
Walter : 1
Chrétien : 1
Hadji : 1

 

 

—— • —— 

 

 

Le chardon d’or du “+Intello“

Surnommé l’intello dans un article paru l’été dernier dans France Football, Loïc Puyo a peut-être marqué des points grâce à la chronique qu’il écrit ponctuellement pour un magazine d’Orléans. « Il n’est pas intellectuel mais en donne l’air », précise Benoit Pedretti. Antony Robic est du même avis. « Il sait jouer un rôle et tout le monde est tombé dans le panier comme dirait Dialo (Guidileye) ! »Le + intello

 

Le sondage DES JOUEURS
Puyo : 7
Cétout : 5
Pedretti : 3
Diagne : 1
Lenglet : 1
Muratori : 1
Walter : 1
Lusamba : 1
Chrétien : 1

 

 

—— • —— 

 

 

Le chardon d’or du “+démodé“

Parce que Vincent Muratori s’habille avec des vêtements passe-partout, la plupart de ses coéquipiers le jugent démodé. « Ils ne me voient jamais en tenue de soirée », regrette l’intéressé. Benoit Pedretti prend également sa défense. « C’est un peu rude car certains viennent tous les jours en survêtement et eux ne se font pas chambrer ! »

Le + démodé

Le sondage DES JOUEURS

Muratori : 17
Pedretti : 2
Dalé : 2

 

 

—— • —— 

 

 

Le chardon d’or du “+Classe“

Si les votes se sont éparpillés sur neuf candidats, Youssouf Hadji en sort tout de même vainqueur avec une confortable avance. Considéré par les plus jeunes comme le grand frère du vestiaire, il impose son style par son attitude et son charisme. « Ce qui fait la différence, c’est surtout qu’il porte beaucoup de marques de haute couture », rétorque le jaloux Arnaud Lusamba. Quant à Dialo Guidileye, il veut carrément poser réserve au sujet de ce résultat !

Le + classe

Le sondage DES JOUEURS

Hadji : 7
Cétout : 3
Guidileye : 3
Chrétien : 2
Busin : 2
Robic : 2
Badila : 1
Ndy Assembe : 1
Lusamba : 1

 

 

—— • —— 

 

 

Le chardon d’or du “+mytho“

« Si Dialo (Guidileye) vous raconte une histoire, vous allez tout de suite comprendre pourquoi il a gagné ce trophée », annonce Julien Cétout. Le vainqueur crie lui au complot et menace d’être moins bavard à l’avenir. « Je ne suis pas fier de ce trophée mais je l’assume. C’est vrai que je prêche souvent le faux pour savoir le vrai et que cela se retourne presque toujours contre moi. Maintenant, je vais leur raconter moins d’histoires. » « Ou plus d’histoires vraies », rigole le latéral droit.

Le + mytho

Le sondage DES JOUEURS

Guidileye : 17
Hadji : 3
Coulibaly : 2
Robic : 2

 

 

—— • —— 

 

 

Le chardon d’or du “+Grande Gueule“

Si certains joueurs ont longtemps réfléchi pour attribuer leur vote dans certaines rubriques, presque tous ont spontanément répondu Antony (Robic) pour ce trophée. « J’assume complément. J’adore chambrer et taquiner mes coéquipiers. C’est de bonne guerre. » Karim Coulibaly confirme que l’ex-Lavallois la ramène tout le temps mais précise qu’il n’est « jamais saoulant ».

Le + grande gueule bis

Le sondage DES JOUEURS

Robic : 18
Dalé : 2
Cétout : 2

 

 

—— • —— 

 

 

 

Le chardon d’or du “+Foot“

Dans le vestiaire, ça discute forcément beaucoup de football. Mais Benoit Pedretti se détache assez largement des autres joueurs. « Lui en parle tout le temps, insiste Youssouf Hadji. Il connait tous les résultats et tous les joueurs. Ce n’est pas le cas de tout le monde ».

L’intéressé confirme passer beaucoup de temps à regarder des matchs à la télévision et envisage même de devenir consultant après sa carrière. « Cela pourrait être une bonne transition le temps que je passe mes diplômes d’entraîneur », précise le Doubiste.

Le + foot

 

Le sondage DES JOUEURS

Pedretti : 12
Puyo : 4
Dalé : 3
Cuffaut : 1
Badila : 1

 

 

—— • —— 

 

 

Le chardon d’or du “+Fayot“

Interrogés au début de ce sondage, Michaël Chrétien et Youssouf Hadji ont spontanément répondu Pascal Berenguer avant d’éclater de rire. « Il prenait toujours une petite voix mielleuse pour parler au coach », précise le capitaine. Vincent Muratori s’est ensuite détaché. « Je suis surpris, répond le délégué de l’UNFP et du comité d’entreprise du club. C’est vrai que quand je suis fatigué, je demande parfois à quitter l’entraînement un tout petit peu plus tôt. Mes coéquipiers sont surement jaloux (sourire). »

Le + fayot

Le sondage DES JOUEURS

Muratori : 10
Puyo : 6
Berenguer : 2
Coulibaly : 1
Robic : 1

 

 

—— • —— 

 

 

Le chardon d’or du “+Comique“

Voisins de vestiaire, Julien Cétout et Dialo Guidileye se sont livré un match acharné pour ce trophée.
« J’aime bien créer des petites embrouilles, inventer des canulars pour faire rigoler », souligne le vainqueur. Mauvais joueur, Julien Cétout lui répond qu’il en débite tellement qu’il est certain de faire rire à un moment ou à un autre. « Ce ne sont pas ces histoires qui sont drôles, mais sa façon de les raconter, tranche Youssouf Hadji. Il est difficile de résister à son rire. »

Le + comique

 

Le sondage DES JOUEURS

Guidileye : 9
Cétout : 6
Hadji : 2
Robic : 1
Busin : 1
Samba : 1
Puyo : 1

 

 

—— • —— 

 

 

Le chardon d’or du “+Technique“

Deux jeunes issus du centre de formation se sont rapidement détachés en haut de ce classement.
« Arnaud Lusamba mérite ce trophée, annonce Clément Lenglet. Sur un contrôle, il est capable de faire la différence. » Le second Youssef Aït Bennasser partage le même avis. « Son élégance fait la différence, remarque-t-il. Ma deuxième place est déjà une belle satisfaction. »

Le + technique

Le sondage DES JOUEURS

Lusamba : 10
Aït Bennasser : 6
Coulibaly : 1
Hadji : 1
Lenglet : 1
Maouassa : 1
Samba : 1

 

—— • —— 

 

 

Sur les vingt-deux joueurs de l’effectif professionnel, seul Faitout Maouassa n’a pas pu participer au vote puisqu’il se trouvait au Chili pour disputer la coupe du Monde U17.

A force, Dalé au chardon…


Parfois maladroit, mais surtout malchanceux, Junior Dalé a souvent été critiqué pour son inefficacité face au but. Contre les castelroussins vendredi, il n’a pas su inverser cette tendance. Alors qu’il avait la possibilité de se joindre à la fête en alourdissant à son tour le score, il vit sa frappe du gauche repoussée par la barre transversale. Heureusement, l’attaquant lorrain a largement contribué à la splendide victoire de l’équipe en étant directement impliqué sur la moitié des buts nancéiens. En effet, auteur de 3 passes décisives sur les 6 buts inscrits ce soir-là, il s’est vu accorder le chardon du match par les supporters ! L’attaquant malheureux souffle ainsi la récompense aux nombreux buteurs du soir !

 

Imprimer

Les “BABYFOOT » de l’ASNL…


Pour une équipe si jeune, le bilan de  de 7 points sur neuf récoltés lors de ces 3 rencontres en une semaine est plus que satisfaisant ! Même si le manque de maturité des Lorrains nous fait regretter ce but pris sur un contre à Laval alors que la victoire leur tendait les bras… « Nous devons accepter ce genre d’événements dans un match quand on a autant de gamins dans son équipe.  » : a déclaré Pablo Correa à l’Issue du match ! Il est vrai que l’équipe de l’ASNL compte parmi ses titulaires un grand nombre de jeunes de moins de 20 ans… au moins 1 sur chaque ligne !

 

Babyfoot