Jeff n’en finit pas de faire parler de Louis


Avec un but toutes les 134 minutes, Jeff Louis figure sur le podium Ligue1 et Ligue 2 réunies. L’international haïtien de l’ASNL est juste devancé par Zlatan Ibrahimovic (1 but/107 minutes) et Edinson Cavani (1 but/122 minutes). Radamel Falcao (1 but/154 minutes) arrive en quatrième position.

 

1,2 et 3

Jeff Louis revient… Jeff Louis revient parmi les saints !!!


Saint Louis n’en finit pas de faire des miracles ! Alors que l’équipe de l’ASNL était frappée par une famine de buts depuis plusieurs matchs, le lutin Haïtien, tel le Messie*, est venu apporter sa bonne méthode ramenant ainsi joie et espérance dans le cœur de ses copains !!! Après un triplé face au Havre la semaine dernière, voilà qu’il récidive avec son doublé, l’exploit de remettre son équipe, pourtant bien mal embarquée face à Tours, sur le droit chemin… Son premier but, une frappe pure, lointaine et puissante, prouve, à ceux qui en doutaient encore, que cet homme-là marche sur l’eau … En vérité, Jeff vous le dit…

Flamme

* Il existe plusieurs versions de « Messie » ! Dans le cas qui nous intéresse c’est à la version originale que je fais allusion… Bien que la version ibérique (sans « e », plus contemporaine, reste la référence qu’il serait idéal d’égaler ! Surtout plus utile …  Attention de ne surtout pas ajouter à ce dernier terme, un « n » qui serait moyennement apprécié dans ce cas précis !

Le Seigneur de Picot…


Après son merveilleux triplé, lundi soir à Picot, Jeff Louis a absolument tenu à repartir avec le ballon du match… Son trophée ! « J’ai dormi avec le ballon, il est bien rangé dans ma chambre. Je vais le garder, ça restera un beau souvenir pour moi. D’autant que l’équipe a remporté une victoire très importante, qui nous replace bien au classement. Je suis heureux. », a-t-il déclaré dans l’Est Républicain.
Croyez-moi, il n’est pas encore né, celui qui arrachera au petit lutin « Goal’Louis », son fameux précieux !

 
Imprimer

Pablo dans son Havre de paix…


Hospitalisé depuis la semaine dernière, Pablo Correa avait laissé planer le doute quant à son éventuelle présence, lundi soir, sur le banc pour le match face au HAC. C’est finalement allongé sur son lit d’hôpital qu’il a pu « calmement » savourer la victoire de son équipe et voir le « P’tit Louis » marquer son premier triplé… Le coach nancéien va pouvoir enfin finir tranquillement sa convalescence dans son havre de paix…

 

hôpital

Brrrrr Jeff… Froid !


Jeff Louis n’a retrouvé la forêt de Haye que lundi 6 janvier. La faute à d’importantes chutes de neige sur la côte Est des États-Unis qui connaît actuellement des températures négatives record. Après avoir passé les fêtes de fin d’année à Haïti, l’international a en effet dû prendre un vol avec escale à New York pour rentrer en France et s’est retrouvé bloqué pendant deux jours dans la cité américaine dans un froid glacial.

train ok