Paprika dans le chaudron


Une page se tourne à l’ASNL ! Jonathan Brison va bien défendre les couleurs de l’AS Saint-Etienne. Un accord de principe a été trouvé entre l’AS Nancy-Lorraine et les Verts pour un transfert définitf, qui sera validé après le passage de la traditionnelle visite médicale. Le Nancéen débarque dans le Forez pour apporter toute sa polyvalence dans le couloir gauche. Bon Vent Paprika….

 

Il faut sauver le soldat ASNL…


Dernier de la classe, avant le match de samedi, le club lorrain n’avait aucune victoire à son actif depuis le début de saison. Une situation alarmante pour le président Jacques Rousselot. Dans un entretien au quotidien L’Est Républicain, le dirigeant nancéien appelait à la mobilisation collective pour se sortir de cette spirale négative.
« …on doit se donner les moyens d’aller chercher ces trois points contre Nice. Je veux voir des joueurs avec beaucoup d’envie, avec beaucoup de détermination. Il faut une révolte pour les supporters, les partenaires et tous ceux qui aiment le club. Il faut sauver le soldat ASNL. »  … Message reçu 5/5 président !!!

Brison, le patron !?


Après le mercato de folie de cet été, Jonathan Brison reste le dernier « ancien » de l’équipe ! L’homme multi-fonctions, qui a connu bien de postes différents depuis ses débuts, s’apprête à endosser un costume qu’il n’a encore jamais porté… bien au contraire… Cette anti-star est pourtant  le Monsieur ASNL…

Quelle galère…


L’attaquant nancéien, Marama Vahirua, ne mâche pas ses mots après la défaite de Nancy face au Mans en 8 ème de finale de la Coupe de France (1-2). « On est vraiment passé à côté mais il faut être réaliste, on n’est pas bon dans tous les domaines. Qu’ils soient offensifs ou défensifs, on n’y arrive pas. On est en galère et c’est avec tout le monde qu’on va se sauver. Il n’y a pas besoin d’avoir bac + 6 pour savoir qu’on n’est pas bien et que si on continue comme ça, on va jouer avec d’autres équipes de ligue 2 l’an prochain. Mais il y a moyen de se sauver. Je ne vais pas dire facilement mais pas loin. La source de motivation est là : la ligue 2 nous pend au nez si on continue comme ça. »
La défaite à Brest n’a rien arrangé…