tweet again…


Le geste de Samir Nasri qui « fête » son égalisation agace visiblement l’ensemble de la presse. Soucieux de voler au « secours » de l’un d’entre eux, les journalistes essayent par tous les moyens de ne pas laisser passer sous silence « l’événement », et cela, quitte à raviver le spectre de Knysna. Heureusement Samir peut compter sur l’appui d’un membre de cette confédération, qui, quitte à se mettra à dos l’ensemble de la profession, a tenu à lui adresser un message de soutien…