The men of style


Pendant une heure de jeu frustrant, les nancéiens surclassèrent de la tête et des épaules une équipe du Havre recroquevillée en défense et, pourtant, ce sont bien les havrais qui inscrivirent le premier but. L’égalisation arriva finalement sur un coup franc repoussé par la défense normande et repris instantanément du gauche par Badila. Le jeune joueur, entré en jeu depuis moins de trente secondes, marqua donc sur son premier ballon. La victoire arriva enfin quand Walter le bien heureux vit sa frappe, pourtant non cadrée, détournée dans le but havrais par un joueur adverse…

ONE