Chaud les grenats


Une fin de saison de ligue2 pleine de suspens surtout concernant l’équipe qui accompagnera Dijon et Nancy en ligue 1. Les Messins avaient très vite (peut-être trop vite) fêté leur ascension lors de la 37e journée après leur victoire contre Tours FC. En effet, les Mosellans, comptant alors 3 points d’avance et surtout un goal-average bien plus confortable sur leur poursuivant havrais, ils leur semblaient bel et bien assurés de retrouver l’Elite un an après l’avoir quitté ! Mais c’était sans compter un scénario fou, fou, fou lors de la 38e et dernière journée… Mené 1-0 à Lens, les grenats se sont fait peur ! Car pendant ce temps-là, au Havre, l’incroyable se produisait 1 but… 2 Buts… 3… 4… 5…. Des poteaux ! Des barres transversales ! L’artillerie nordique jouait à fond sa chance, au point de faire douter les Messins et tous les bookmakers qui les avaient intronisé trop vite ! Un but de plus de Lens ou du Havre et cela en aurait été fini des espoirs de toute la Lorraine de vivre deux magnifiques derbys la saison prochaine !

Qu’est-ce qu’ils ont eu chaud aux fesses les Messins !

 

Imprimer

 

 

RECEVEZ EN TEMPS RÉEL TOUS LES ARTICLES DE « L’ASNL SELON FUCA »

ABONNEMENT À FUCA2

Publicités

Une fois n’est pas coutume…


Incroyable mais vrai, les premiers supporters du FC Metz, demain à 14h, pourraient être les supporters et les joueurs de … Nancy ! En effet, opposés aux dijonnais pour le compte de la 36e journée de Ligue 2, les mosellans pourraient exceptionnellement être encouragés par leurs meilleurs « amis lorrains » du jour. Car en cas de Victoire, les hommes de Philippe Hinschberger pourraient fortement aider ceux de Pablo Corréa à se rapprocher du titre de champion de ligue 2. Allez… allez… M… Mince alors !

 

stany bras croisé

 

 

RECEVEZ EN TEMPS RÉEL TOUS LES ARTICLES DE « L’ASNL SELON FUCA »

ABONNEMENT À FUCA2

Et la lorraine… est rouge et blanche !


À peine la fête terminée à Picot, suite à la victoire de Nancy face à Sochaux qui permet à l’équipe de Pablo Corréa de valider son ticket pour l’élite la saison prochaine, une grosse partie des supporters nancéiens a migré vers la place Stanislas pour y fêter dignement l’événement. Une grande partie des joueurs les a très vite rejoint et les fumigènes ont illuminés la place ! Gilbert Becaud aurait pu chanter la place était rouge et blanche….

 

Stanislas Leszczyński en ligue 1

 

 

 

RECEVEZ EN TEMPS RÉEL TOUS LES ARTICLES DE « L’ASNL SELON FUCA »

ABONNEMENT À FUCA2

Ni vu, ni connu….


L’ASNL a fait un précieux pas vers la ligue1 en s’imposant 1-3 sur la pelouse du Havre. Pourtant, une grossière erreur d’arbitrage aurait pu venir compliquer fortement la situation. En effet, le pauvre Joffrey Cuffaut, titulaire chez les Normands, aurait, d’après Monsieur l’arbitre, « provoqué » un penalty pour « avoir subi » un tirage de maillot… le monde à l’envers ! Même le joueur adverse à admis devant les camera de télévision que le défenseur nancéien n’avait absolument pas fait faute sur lui et qu’il ne pensait vraiment pas obtenir un penalty.

 

la vidéo, Vite !

 

La preuve par l’image….

tirage de maillot

 

RECEVEZ EN TEMPS RÉEL TOUS LES ARTICLES DE « L’ASNL SELON FUCA »

ABONNEMENT À FUCA2

Mon entretien avec Clément Lenglet


ITW clément lenglet

Clément Lenglet est né le 17 juin 1995, à Beauvais. Aîné d’une fratrie de 4 garçons en grande partie passionnée par le foot, ce jeune homme de 1,87 m est tombé dans le monde du ballon rond à un peu plus de 4 ans. Ses premiers crampons, il les a chaussés dans le petit club de Fresneaux-Montchevreuil dans l’Oise où il foulera la pelouse jusqu’à l’âge de 12 ans, avant d’intégrer le club picard de l’US Chantilly. Très vite il intègrera le Pôle Espoir de Liévin, le « Clairefontaine » du ch’nord. Cette vitrine lui permet d’être repéré par l’ASNL qui le fait signer à l’âge de 15 ans. Bonne pioche pour le club lorrain ! En effet, ce garçon prometteur a gravi peu à peu tous les échelons jusqu’à sa signature d’un contrat élite lors de la saison 2013-2014, en se permettant même au passage d’être systématiquement sélectionné dans toutes les catégories d’âge de l’équipe de France de jeunes avec un indéniable succès. Ce jeune homme discret devient tout naturellement un élément indispensable de l’équipe lorraine à tel point que le coach, Pablo Correa, l’a désigné, à seulement 20 ans, « capitaine par intérim » en cas d’absence de Youssouf Hadji. Le jeune garçon commence alors à attirer les regards… Quelques clubs huppés ont d’ailleurs déjà manifesté un intérêt certain pour le jeune joueur : Monaco, Saint-Etienne, le FC Séville, Tottenham, Everton, Chelsea… et la Juventus Turin. En effet, les dirigeants de la vieille dame lui ont offert un séjour de deux jours en Italie ainsi qu’à son père pour avoir la possibilité de visiter les installations et pour parler contrat. Mais pour l’instant l’arrière central joue toujours à Nancy qui tient à sa pépite et désire continuer à la faire briller chez elle le plus longtemps possible…

 

C’est dans ce contexte que « ce gendre idéal » m’a accordé cet entretien ==> : ici ! PDF de l’entretien de Clément Lenglet

 Itw Lenglet.indd

Retrouver d’autres entretiens :

Retrouvez mon entretien privilégié avec Romain Grange = > ICI !

Retrouvez mon entretien privilégié avec Thomas Ayasse = > ICI !

Retrouvez mon entretien privilégié avec François Bellugou = > ICI !

Retrouvez mon entretien privilégié avec Paul Nardi = > ICI !

Retrouvez mon entretien privilégié avec Joffrey Cuffaut = > ICI !

Retrouvez mon entretien privilégié avec Antony Robic => ICI !

 

 

RECEVEZ EN TEMPS RÉEL TOUS LES ARTICLES DE « L’ASNL SELON FUCA »

ABONNEMENT À FUCA2