Ma rencontre avec Paul Nardi


Paul Nardi, le gardien espoir français a accepté de répondre à mes questions, une interview placée sous le signe de la poisse qui n’aurait sûrement pas vu le jour sans la bonne volonté de ce garçon, qui a décidément à vraiment tout du gendre idéal…

Pour lire l’ITW, cliquez ici => entretien avec Paul Nardi

Imprimer

 

Publicités

Les “BABYFOOT » de l’ASNL…


Pour une équipe si jeune, le bilan de  de 7 points sur neuf récoltés lors de ces 3 rencontres en une semaine est plus que satisfaisant ! Même si le manque de maturité des Lorrains nous fait regretter ce but pris sur un contre à Laval alors que la victoire leur tendait les bras… « Nous devons accepter ce genre d’événements dans un match quand on a autant de gamins dans son équipe.  » : a déclaré Pablo Correa à l’Issue du match ! Il est vrai que l’équipe de l’ASNL compte parmi ses titulaires un grand nombre de jeunes de moins de 20 ans… au moins 1 sur chaque ligne !

 

Babyfoot

BUGS NARDI


Nardi nous dévoile son surnom… : « Je suis quelqu’un de très joyeux peu importent les périodes. C’est pour ça que dans le vestiaire on m’appelle « Duracell » car je suis toujours tout excité. Je m’entends très bien avec tout le monde et c’est très important dans un vestiaire. »

duracell

Crocodile Nardi…


Le croco’ nîmes est fourbe et sournois. D’ordinaire paresseux, l’animal se laisse approcher sans problème et vous laisse même porter les premiers coups sans réagir. Il est d’ailleurs conseillé  de profiter de cette période de relâchement de votre proie pour saisir votre chance et le mettre hors d’état de nuire, car dès que celui-ci en aura assez de vous voir lui tourner autour en l’importunant, il peut très bien se rebeller et s’avérer beaucoup moins docile. Il cherchera alors à vous endormir par quelques coups portés sans grand danger avant d’assener, dans les derniers instants de votre rencontre, une puissante attaque qui pourrait vous être fatale. Seul les plus aguerris d’entre nous peuvent y échapper…

croco

Les Prédictions de Nardi


Il y a quelques jours, dans l’avant-match de CNFC-ASNL de la Web TV, Paul Nardi nous faisait part de son sentiment sur le match à venir contre Niort : « On va essayer de ne pas encaisser de but dès le début du match …/… ne pas se faire surprendre dans le premier quart d’heure ou dans les premières trente minutes… »

Oui, bon ! En même temps, il ne s’est pas vraiment trompé… On n’a pas pris un but dans le premier quart d’heure… mais deux !

Imprimer

Pic-Nic-Douille


Depuis le départ de Jean Fernandez et des autres membres de son staff, l’ASNL n’a plus d’entraîneur des gardiens, Damien Grégorini, Guy-Roland Ndy Assembé et Paul Nardi sont en quelque sorte en autogestion. Les gardiens de l’ASNL se préparent seuls, entre eux, notamment à l’échauffement avant les matches.

pic-nic-douille